jeudi 27 septembre 2007

G-Spot Electronica

De passage à la Sala Rossa le 16 septembre dernier, ils ont offert du ghetto-tech, acid hip-house with a hint of French touch drop dead beats. Djs, remixers et réalisateurs James Ford et Jas (James Anthony) Shaw sont Simian Mobile Disco. Attack Decay Sustain Release est leur premier album de pièces originales non remixées maintenant en vente tout perrrtout. Les pièces sont coupés des versions originales qui dorment sur leur hard drive jusqu’à ce qu’un set live s’en empare.

De peur que ce soit trop tech-y et d’allure programmé ils ont enregistré le tout sur des machines analogues et ont gardé les erreurs; elle est humaine non? Collaborations remarquées de la chanteuse de Go Team! Ninja sur le hip-house It`s the beat, Simon Lord originalement de Simian (les tout début de Simian Mobile Disco) sur I believe et Barry Dobbin de Clor sur Love. Artic Monkeys sont aussi de bon chums de SMB, car James Ford a produit leur tout dernier Whatever People Say I Am, That's What I'm Not.

Le titre est une sorte de philosophie. Attaque, affaiblissement, soutenir, dégagement; pourrit l’outil linguistique de google! Ça me semble plus du genre attaquer la détérioration qui soutient la libération (what?)! Bouge bâzwelle c’est ça que ça veut dire!!! Et oh! que ça bouge. Mon genre d’album du début à la fin. C’est une expérience en soit SMB. C’est un frappé de Daft Punk, Justice, The Chemical Brothers et patati et patata de la tech européenne. Comme un g-spot de l’électro. Peut-être que cet album-ci vous permettra de le trouver?? Ah! mais ce n'est pas garantie; volunteers anyone?

Ils sont présentement en tournée mondiale avec The Chemical Brothers et Klaxons. Pourriez-vous mettre Le Secret à l’œuvre pour que c’est trois là viennent à Montréal en 2008???

1 commentaire:

Phemia a dit...

Interesting to know.