jeudi 26 avril 2007

Masha Qrella

Grey’s Anatomy. Encore. De plus en plus d’artistes méconnues, oubliés, loin là bas, font parti du soundtrack de la dramatique Américaine Grey’s Anatomy. Je lève mon chapeaux à celui ou celle qui choisit ces artistes pour leur créations, et non pour leur renommés. Patrick Watson, Tegan and Sara, Dee, Intrepol, Psapp, Laura Veirs, Nouvelle Vague, Iron & Wine, Masha Qrella y ont tous jouer un moment donné. Ma dernière découverte, mon tout dernier coup de poitrine, fait partie de ceux et celles qui ont été joué lors d’un épisode de Grey’s Anatomy.

Masha Qrella, native de l’Allemagne, est loin d’être une petite nouvelle sur la scène musicale. En 1990, l’attraction principale à Berlin-Est, fût des concerts de salon par des poètes-punk, bohémiens ; on appelle ça "am Prenzlberg". Masha Qrella les a fait ces salons. Multi instrumentiste, membre de Contriva en 1996, qui n’a fait paraître que quelques pièces sur vinyles. Des sentiments silencieux d’anarchie instrumentalement transmit par la musique de Contriva. Solo, Masha fait du folk-analogue. Sont premier album s’intitule Luck, mais c’est Unsolved Remained qui m’enchante le plus. Paru en 2005, cet album est sonique. Une symbiose impeccable entre l’électro et l’acoustique. À la fois mélancolique et enchanteur l'album n'est pas trop électro, pas trop sombre, pas trop mélangé, juste...parfait!
Barth, Munk, Jersey, Leroy Hnghofer, Spunkfull, Stigmato, The Pinkertones ressemble tous un peu (ok, des fois yienque un tantinet) à Masha. Bonne découverte !

http://www.fanaticpromotion.com/


1 commentaire:

Fanny Ardente a dit...

Y'a aussi eu Butterfly Boucher... chanson émouvante à souhait!